Articles

La chirurgie maxillofaciale : pour quoi faire ?

30/11/2019

Dr M. Servais

Seule spécialité nécessitant un double diplôme médical et dentaire, la chirurgie maxillofaciale est une chirurgie régionale de la face, essentiellement fonctionnelle et remboursable à l’INAMI, avec un retentissement esthétique. Peu connue du grand public qui l’associe tant aux gueules cassées qu’à la chirurgie esthétique, elle « contacte » les autres spécialités dentaire, ORL, ophtalmologique, dermatologique et neurochirurgicale. Elle s’intéresse aux différentes strates du massif facial.

Squelette facial
Traumatisme et correction de dysmorphose dento-maxillo-faciale en association avec l’orthodontie.

1.PNG2.PNG

Chirurgie salivaire
Tumeur de parotide, lithiase salivaire, cure de bavage par dérotation des canaux salivaires.

3.PNG

Revêtement cutané
Chirurgie des tumeurs cutanées nécessitant souvent une chirurgie réparatrice afin d’éviter toute distorsion des structures buccale, nasale et palpébrale.
Correction des paralysies faciales.

4.PNG  5.PNG
Sangle masticatrice
Syndrome temporo-mandibulaire, diagnostic clinique entre des étiologies musculaires, occlusales et articulaires et propositions d’orthèse occlusale, de kiné maxillofaciale ou de chirurgie articulaire ou orthognathique.

Chirurgie orale
Dents incluses et extraction dentaire chez un patient médicalement compromis (via dentiste et médecin traitant).

Cavités baccales et pharyngées
Petite chirurgie dento-alvéolaire : dent incluse, kyste, abcès, mucocèle, chirurgie préprothétique (sinus lift, greffe osseuse).
Chirurgie lourde des cancers buccaux et pharyngés en collaboration avec l’oncologue.

6.PNG