Articles

PET-CT : une volonté devenue réalité

09/04/2018

Dr Gaetan Letesson

Le PET (Positon Emission Tomographie) puis le PET-CT (l’hybridation d’un CT et du PET) s’est imposé comme une technique incontournable pour la mise au point initiale et le suivi de nombreuses pathologies oncologiques, neurologiques, cardiologiques mais également d’infections et d’inflammations. Son utilité clinique n’est plus à prouver.
Un centre comme le CHR Liège, de par sa taille, la diversité de ses pratiques et l’expertise qui est la sienne, a toujours avancé des arguments pertinents pour obtenir la présence intramuros de cette technique sans pour autant pouvoir, en accord avec le législateur, en bénéficier directement.
Depuis septembre 2017, le CHR Liège partage un agrément PET-CT et peut compter cette technique à son actif, offrant à ses patients mais aussi aux institutions faisant appel à elle, l’expertise de son service de médecine nucléaire en la matière.
Dans le courant des années 90, il est apparu clairement que le PET, de par sa sensibilité au dépistage de cellules néoplasiques, possédait une réelle valeur ajoutée à la prise en charge des patients souffrant d’une pathologie cancéreuse.
Avec le temps, le PET «seul» a évolué vers l’imagerie hybride couplant le CT-scanner à l’acquisition classique du PET, offrant ainsi une exactitude diagnostique décuplée à la technique. Cette amélioration n’a pas été sans augmenter la pertinence de l’examen dans davantage d’indications. En décembre 2015, le nombre d’indications remboursées a été élargi (www.chrcitadelle.be/petscan).
Parallèlement, l’ensemble de la tarification INAMI a été revue afin de permettre cette évolution sans grever le budget de la sécurité sociale.
De 13 agréments, la Belgique est passée à 27 à répartir sur l’ensemble du territoire.
Le CHR Liège s’est bien entendu mis sur les rangs afin de prétendre à l’un de ces nouveaux agréments.
En date du 1er janvier 2017, le CHC ET le CHR Liège reçurent l’accord de la Région Wallonne pour partager un agrément entre les deux institutions.
Nous avons donc été amenés à rédiger une convention avec le CHC afin de travailler en partenariat sur leur machine sise à l’hôpital de Saint-Joseph. De plus, toute une infrastructure tant humaine qu’informatique a dû être pensée et mise en action afin de rendre ce projet faisable et gérable pour toutes les parties.
Le CHR Liège dispose donc, depuis le 15 septembre 2017, de plages horaires de PET-CT dédiés aux patients suivis par les praticiens de l’institution mais aussi à toute éventuelle demande extérieure.
Il faut préciser que l’INAMI exige une demande émanant d’un médecin spécialiste.  
De la prise de rendez-vous à la gestion du protocole en passant par l’accueil et l’anamnèse médicale du patient sur place, au CHC, tout passe par le personnel médical et paramédical du service de médecine nucléaire du CHR Liège.
L’équipe médicale se compose actuellement du Dr Frédéric Daenen, du Dr Gaëtan Letesson, du Dr Catherine van der Rest et du Dr Florence Pâques. De plus,  ce sont également des radiologues du CHR qui protocolent la partie CT de notre examen afin de réaliser une conclusion commune. La prise en charge et la réalisation de l’examen en lui-même est exécutée par le personnel du CHC déjà formé. Nous avons bien entendu à cœur de bientôt former notre propre personnel à cet effet.

Et ensuite …
Nous avons la volonté, dans un futur proche, d’obtenir l’autorisation d’installer notre propre PET-CT sur le site de la Citadelle afin d’optimiser l’utilisation de notre «demi-agrément» pour le bien de notre institution mais surtout pour celui des patients qui nous sont et seront adressés.
ous trouverez toutes les infos utiles en relation avec ce nouveau service que la médecine nucléaire de CHR de Liège vous propose en vous rendant sur le site internet de la Citadelle à cette adresse :
www.chrcitadelle.be/petscan